Les différents types de frameworks

Un framework

Un framework, que l’on peut traduire par « cadre de travail, désigne un ensemble de librairies et d’outils qui permettent d’améliorer la productivité en programmation informatique. En clair, ce sont des composants structurels se déclinant sous forme de codes préconçus et utilisables à tout moment afin de faciliter le développement d’un site internet, d’un logiciel, d’une extension encore une application pour téléphone portable.

Il existe différents types de frameworks. Et s’ils offrent de nombreux avantages, ils ont certains inconvénients. Par ailleurs, ils doivent être utilisés en fonction des projets à réaliser par le développeur.

Les différents types de frameworks

Grâce aux frameworks, les développeurs n’ont pas à écrire les lignes de code les plus basiques. S’ils peuvent être très pratiques, il convient de bien saisir toutes les spécificités de chaque type de framework afin de les utiliser efficacement pour ses projets. Vous pouvez cliquer sur ce lien pour plus d’infos sur les frameworks. Toujours est-il qu’en voici les différentes catégories :

  • Framework d’infrastructure système: pour l’élaboration des systèmes d’exploitation, des interfaces graphiques et des dispositifs de communication;
  • Framework d’intégration intergicielle: pour rassembler différents outils de développement. En outre, vous pouvez fusionner plusieurs applications hétérogènes pour en faire une entité technologique unique;
  • Frameworks d’entreprise: pour mettre sur pied des applications spécialement dédiées à un secteur d’activité d’une société en particulier;
  • Frameworks de gestion de contenu: il s’agit d’un ensemble d’outils permettant de poser les bases d’un système de gestion de contenu.

En dépit de ces définitions, plus ou moins officielles, leur utilisation n’est pas toujours exclusivement dédiée aux domaines spécifiés. En effet, et les développeurs vous le confirmeront, la structure prédéfinie de chaque framework peut être sollicitée dans des projets autres que ceux auxquels elle était initialement destinée.

Les avantages d’utiliser un framework

Utiliser un framework a pour principal avantage d’offrir un gain de temps non négligeable. En effet, grâce à la base structurelle préconçue, les développeurs n’ont plus à écrire les longues lignes de programmation posant les fondations de son logiciel. Ils peuvent ainsi passer directement à l’élaboration des éléments spécifiques de leur code.

Outre ce gain de temps considérable, un framework offre aussi une meilleure organisation, car vous avez la possibilité de classer et séparer vos fichiers, et ce très simplement. Qui plus est, de cette manière vous disposerez d’une interface claire et précise. La sécurisation de votre programme est également simplifiée. À condition tout de même d’avoir correctement configuré votre framework.

Si vous planchez sur un programme avec une équipe de développeurs, un framework peut aussi offrir certains avantages. En ayant recours à cette technologie, vous pourrez fractionner les tâches à effectuer afin que chaque développeur puisse travailler de manière indépendante.

À noter également que chaque framework dispose d’une communauté de développeurs très active. En cas de pépins, vous pouvez solliciter leur aide.

Les inconvénients d’utiliser un framework

Si utiliser un framework offre de nombreux avantages, il a aussi son lot d’inconvénients. L’une des principales contraintes est l’apprentissage. En effet, un framework nécessite d’être maîtrisé correctement afin d’être utilisé correctement et obtenir les résultats escomptés. Vous aurez notamment à vous familiariser avec les patterns mis à disposition et à utiliser parfaitement les briques incorporées dans l’outil de développement. En fonction du framework, l’apprentissage peut s’avérer être plus ou moins difficile, surtout si l’interface et les fonctionnalités de celui-ci diffèrent beaucoup de ceux des frameworks les plus couramment utilisés jusqu’ici.

Autre inconvénient: le risque de disparition du framework. Différents frameworks ont vu le jour ces dernières années et bon nombre d’entre eux n’ont pas fait long feu, bien qu’ils accusaient de milliers d’utilisateurs. Après leur disparition, leurs adeptes se sont retrouvés livrés à eux-mêmes, complètement déboussolés et ont dû s’initier à de nouveaux outils. Compte tenu de ce risque, des développeurs ont choisi de ne pas se fier à un framework et de concevoir de A à Z leur programme informatique.

La littérature dans le digital : quelles formations ?
Pourquoi suivre une formation digitale ?